Logo Tu Vas Craquer

Pourquoi a-t-on le ventre gonflé après repas et que faire ?

J’ai le ventre qui gonfle dès que le mange : pourquoi ?

Après les repas, le ventre peut se mettre à gonfler, mais sans entraîner de conséquences graves sur la santé. Les raisons de ce trouble digestif sont certainement liées à l’alimentation. Dans cet article, nous vous présentons les origines réelles de ce phénomène, mais aussi les mesures à prendre pour se soulager rapidement.

Ce qu’il faut savoir du ballonnement de ventre après repas

Le gonflement ou le ballonnement de ventre après consommation de repas est un phénomène qui révèle des troubles digestifs, mais sans danger pour la santé. Ceux-ci surviennent à la suite d’une trop forte absorption de gaz issus des aliments consommés tels que les boissons gazeuses.

Plusieurs symptômes permettent d’identifier un ballonnement du ventre. Il s’agit entre autres de :

  • Flatulences ;
  • Maux de ventre ;
  • Odeur désagréable lors de l’expulsion des gaz ;
  • Impression de lourdeur au niveau du ventre.

Qu’est-ce qui cause les gonflements de ventre ?

Un ventre qui gonfle après la consommation de nourriture peut avoir son origine dans l’assiette. En effet, il existe plusieurs aliments qui fermentent pendant le processus de digestion, libérant ainsi les gaz qui sont à leur tour à la base des ballonnements et des flatulences.

Il faut préciser que la fermentation fait partie intégrante de la digestion. Elle se déroule dans l’intestin avec pour objectif la destruction des fibres alimentaires. Le seul problème qu’elle engendre est qu’elle cause la production de gaz intestinaux, reconnus pour gonfler le ventre et entraîner des flatulences. Par ailleurs, les chewing-gums et les bonbons ne contenant pas de sucre peuvent aussi entraîner des ballonnements de ventre en raison des polyols qu’ils renferment.

Que faire en cas de ventre qui gonfle après avoir mangé ?

Que faire en cas de ventre qui gonfle après avoir mangé ?

La consommation d’aliments notamment fermentescibles entraîne des gaz, des douleurs ainsi qu’une lourdeur au niveau de l’estomac. Voici quelques aliments à éviter :

  • Les aliments fermentescibles : ce sont les aliments qui fermentent une fois dans l’intestin. Il s’agit par exemple des légumes secs comme les haricots blancs, les lentilles, mais aussi des oignons, des aliments crus, etc. ;
  • Réduire le sucre : le sucre et principalement le fructose participe activement aux ballonnements du ventre. Puisque le fructose se retrouve dans les fruits, il est préférable de consommer ces derniers cuits que crus ou encore sous forme de jus de fruits. Cette disposition permet de mieux les digérer ;
  • Éviter le sorbitol : il est utilisé comme édulcorant dans la fabrication des chewing-gums et se présente comme un puissant laxatif qui entraîne des gonflements de ventre, notamment lorsqu’il est pris à forte dose ;
  • Éviter les boissons gazeuses : sodas, boissons pétillantes, etc. Alcoolisées ou pas, elles renferment toutes des bulles d’air. Ainsi, elles peuvent entraîner des gonflements particulièrement lorsque leur consommation a lieu pendant le repas. La bière est particulièrement à éviter puisqu’elle contient de levure connue pour provoquer une fermentation intestinale.

Il est certes vrai qu’éviter ces aliments va réduire considérablement les ballonnements de ventre après le repas. Cependant, il est aussi conseillé d’adopter certaines autres habitudes alimentaires et des réflexes pour un mieux-être. En premier lieu, il est recommandé de consommer au moins 1.5 L d’eau par jour. En second lieu, il est conseillé de privilégier les légumes cuits et bien tendres lors des repas. En dernier point, l’eau, le thé léger et les tisanes sont efficaces pour réduire les troubles digestifs.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Besoin d'aide?
Obtenez le soutien dont vous avez besoin de la part de l'un de nos thérapeutes

Articles Récents

Catégories